Qu’est ce que la data socialisation?

Ce concept bien connu aux États-Unis, est le fait de s’assurer que le bon contenu attira sur le bureau de la bonne personne au bon moment. C’est donc l’ensemble de la synchronicité, de la sélection des ressources humaines et informatiques qui permet de déterminer le succès de ce concept.

Repenser le partage de données en entreprise

 À l’origine, dans les entreprises, l’analyse des données était confiée à un technophile. Lui seul avait accès à ses données et ces dernières étaient aussi complexes que diffuses dans l’entreprise. Cela était essentiellement dû au fait que l’avancée en ce domaine ne se faisait que par le biais d’expert travaillant dans les universités prestigieuses ou les services développement et recherche des grandes entreprises.

Aujourd’hui, les réseaux sociaux ont investi des milliards de dollars pour améliorer le partage de données entre utilisateurs. Et c’est fort de cette expérience que les entreprises ont repensé leur système de partage de données.

 

Démocratiser l’accès à l’information professionnelle

L’idée est d’adopter une approche sélective et collaborative du partage de données en entreprise. Ainsi, on reprend les codes des réseaux sociaux comme le fameux “Like” de Facebook.

Cela permet d’optimiser la circulation des données et de promouvoir les bonnes idées qu’elles viennent d’un employé ou d’un décisionnaire.

De plus, l’utilisation de fonctionnalités s’apparentant aux réseaux sociaux est non seulement facile d’accès, mais permet également de passer outre les conformités légales, en réglant simplement l’accès à une information par le biais de la modification de confidentialité. L’entreprise assure ainsi un principe essentiel de stratégie data : l’intendance des données. L’autorisation ou le refus par les fonctionnalités sociales permet de délimiter efficacement l’accès à la data.

Enfin, en choisissant les fonctionnalités sociales, l’entreprise s’assure d’un partage de données rapide et gagne en efficacité.

La data socialisation est donc, aujourd’hui envisagée comme une nouvelle révolution en ce qu’elle applique, la technologie très récente de l’exploitation des données collectées sur les réseaux sociaux au monde de l’entreprise.

L’information, même la plus technique, fait ainsi l’objet d’une utilisation sociale et spécifique dans le cadre d’un environnement professionnel.